06 64 98 50 09

bienetresantesport@gmail.com

Sur rendez-vous

Le nez, qui est la voie d’accès de l’oxygène dans notre corps ; l’est également pour les micro-organismes éventuellement toxiques. Cet organe dispose de tout un arsenal de défense pour les empêcher de nous contaminer.

Des poils à l’entrée du nez qui servent de filtre à air et arrêtent les particules les plus grosses.
Un mucus attrape microbes ! Une substance gluante fabriquée par les cellules glandulaires nasales dans lequel s’engluent les poussières les plus fines et microbes présents dans l’air.

Nous sommes équipés de 4 paires de sinus disséminés autour de notre nez : les frontaux, les ethnoïdaux, les sphenoïdaux et les maxillaires. Ces cavités communiquent avec le nez par des canaux très petits et cette position à l’écart du système respiratoire justifie que les sinus ne disposent pas d’un système de défense immunitaire développé mais explique que l’infection qu’une bactérie peut déclencher est d’autant plus douloureuse.

Astuces et parades:

Se laver le nez tous les jours ! Enfants et adultes !
Contre les maladies hivernales le lavage du nez est aussi utile que celui des mains car il permet de diminuer efficacement la charge virale ou bactérienne en cas d’infection mais aussi en prévention.
On se mouche pour éviter la stagnation de sécrétion envie dans une narine après l’autre avec un mouchoir jetable puis on se lave donc le nez au moins une fois par jour, le soir de préférence ; une routine qui peut accompagner le brossage de dents.

Pour ça on utilise des solutions isotoniques enrichies en minéraux pour renforcer les mécanismes de défense du corps mais aussi un sérum physiologique pour bien nettoyer l’ensemble des fosses nasales et des sinus. Il faut mettre de la solution jusqu’à la sentir couler dans sa gorge pour l’adulte.

Avec ce petit rituel, nez libéré garanti!

Articles recommandés